esclavages/
 
esclavages/
esclavages
esclavages/
chômage, classes sociales, discriminations, esclavages, misère, Nièvre, otages, zones rurales.
esclavages/
Dans la Nièvre, pour tout travail, on ne me propose que du bénévolat.
esclavages/
L'esclavage en France, c'est la pauvreté face aux nantis
esclavages/
Les actualités dévoilent des cas d'esclavage physique d'adultes et même d'enfants sur notre territoire national en France.
esclavages/
Devant les fortunes et les revenus hallucinants des nantis, avec mes 250 euros par mois et les repas des restos du coeur, je fais parti des esclaves des temps modernes.
esclavages/
Pas le RMI, pas un temps partiel... un vrai travail et un vrai salaire
esclavages/
Il y a de plus en plus de discriminations du fait qu'il y a de plus en plus d'inégalités en France. Discriminer, c'est diviser les forces adverses pour qu'elles s'affaîblissent à l'avantage de la classe dominante. - La discrimination, c'est la mise à l'écart de l'un au profit de l'autre... et en fin de compte, c'est les décideurs qui empochent la mise.
La Nièvre est la région où je suis retenu en otage depuis 1998. Dans une nature verte, une misère noire se cache. Nous vivons à l'écart du monde dans un isolement social et économique qui nous fait mourir trop tôt. - Je suis né dans le béton... je souffre dans la Nièvre. Ce département s'est refermé sur moi comme un piège. J'y ai été blessé physiquement et psychologiquement. J'y ai été ruiné économiquement... J'en suis l'otage dans ce monde du silence... Combien de jours encore, survivrai-je dans cette misère qui me ronge chaque jour un peu plus.
La misère se cache dans les campagnes... elles se remarque dans les villes d'où on cherche à l'envoyer vers les campagnes. La misère est le résultat de la répartition de richesses où le plus puissant rafle la mise en s'accaparant la quasi totalité de ce qui est disponible. - La misère n'est pas l'absence mais l'injustice de la distribution. A notre époque, la seule cause de la misère est l'injustice de la répartition de richesses entre les classes sociales.
Les classes sociales existent dans toutes les sociétés individualistes. C'est une manière de cantonner les plus vulnérables dans un statut d'affaiblissement, d'exclusions et de pauvreté. - Les classes sociales sont des différenciations engendrées par les systèmes individualistes qui visent à l'appropriation des richesses et des pouvoirs entre les mains des pouvoirs dominants.
Les zones rurales sont des pièges où les gens des villes viennent parfois y détruire leurs vies. La nature est belle mais elle cache une autre misère sociale que tu n'imaginais pas avant d'y être dépossédé de tes biens. Il y a beaucoup de misères insoupçonnées dans les zones rurales. La vie est en ville. - Beaucoup de citadins voient un eldorado dans les campagnes...mais les zones rurales ne tiennent pas leurs promesses... il n'y a ni confort ni progrès ni solidarités... méfies-toi avant de venir t'y installer. Au début, tu aimeras le calme... et puis, tu le détesteras. Tu découvriras l'isolement et la misère sociale.
Le chômage est une méthode d'exclusion organisée par les décideurs par la mise à l'écart pour maximum d'humains pour qu'ils n'aient pas accès aux richesses produites sous le prétexte de maximiser les profits pour ceux qui ont un pouvoir. - Le chômage est une absurdité générée par les décideurs qui souhaitent avant tout s'approprier un maximum de richesses pour eux-mêmes en consentant un minimum d'efforts.
Certes, le gouvernement français sait aller chercher des otages à l'étranger sous l'oeil des caméras pour manipuler les foules... mais je suis otage d'une misère tout aussi pire à seulement 250 km de Paris... elle porte le même nom quelque soit le pays : privation de liberté et risque de mort... mais la misère en France n'est pas secourable. - Prise d'otage dans la Nièvre.... depuis 1998, je suis retenu dans la Nièvre par la suppression des mes revenus... blessures physiques et psychologiques... depuis des années je crie mon désir de retrouver mon béton et de fuir cet enfermement... mais jamais je ne suis secouru... messieurs du gouvernement, j'habite en France... rendez-moi ma liberté, rendez-moi justice.
L'esclavage existe encore en France sous des formes pernicieuses de la non rémunération de travaux. Cela se pratique beaucoup dans les zones rurales. On n'hésite pas à utiliser les gens au chômage que l'on fait travailler gratuitement pour des emplois qui devraient être salariés... et parfois aux côtés d'autres gens qui eux, sont salariés. - L'esclavage semble avoir toujours existé dans les zones rurales où les gens en situation de faiblesse sont exploités sans rémunération. L'esclavage dans les zones rurales est organisé par les structures officielles qui profitent de l'absence de syndicat et d'association de défense auprès de ces travailleurs exploités.
esclavages/
discriminations
Nièvre
misère
classes sociales
zones rurales
chômage
otages
esclavages

L’esclavage en France, c’est la pauvreté face aux nantis

esclavages/
L'esclavage moderne c'est la disproportion de revenu entre le salarié et son patron et pire encore... l'actionnaire qui lui, ne travaille pas.
esclavages/
NAVIGATION

esclavages/

Devant les fortunes et les revenus hallucinants des nantis, avec mes 250 euros par mois et les repas des restos du coeur, je me considère comme faisant parti des esclaves.

Seuls un partage équitable des richesses de la planête est acceptable... le reste mérite révolte.

Ceux qui gagnent des millions d’euros en plus d’être la pire injustice, s’en servent pour polluer la planête par une consommation inutile.


- Les actualités mettent de temps à autres en évidence des cas avérés d’esclavage physique d’adultes et même d’enfants sur notre territoire national.

esclavages/


esclavages/
esclavages/
IMPORTANT
dans cette famille

esclavages/ esclavages/
liens utiles

esclavages/
Date article

esclavages
article 11 (L’esclavage en France, c’est la pauvreté face aux nantis)
mis à jour le 25 mars 2007 et créé le 25 mars 2007 par Gavroche}
esclavages/
esclavages/
esclavages/
| Plan du site | | | |
esclavages/
Nouveaux sites 2013***
Lormes.poulbot.fr
esclavages/
ce jour mercredi
26 février 2020
esclavages/
DERNIERS ARTICLES
esclavages/
esclavages/
esclavages/
 
 
 
 
esclavages/